International -Europe

Les chefs d’entreprise français sont attachés à l’Europe

Les chefs d’entreprise français sont attachés à l’Europe

    A l’occasion du lancement de la campagne « Merci l’Europe » OpinionWay a réalisé pour le MEDEF une étude auprès d’un échantillon représentatif de chefs d’entreprise. Elle montre le profond attachement à l’Europe des milieux économiques .

    62 % des chefs d’entreprise interrogés jugent que l’appartenance de la France à l’Europe est une bonne chose, contre seulement 16 % d’opinions défavorables. Parmi les secteurs d’activité, les services sont les plus attachés à l’Europe (66 %) suivis par l’industrie (60 %). Par taille d’entreprise, ce sont les entreprises de plus de 10 salariés qui sont le plus pro-européennes (67 %).

    Sondage

    Un plébiscite pour Erasmus

    Parmi les actions de l’union européenne jugées favorablement par les chefs d’entreprise interrogés, le programme Erasmus pour les étudiant et les apprentis arrive très largement en tête avec 87 % d’opinions favorables, suivi par la négociation d’accords commerciaux avec d’autres pays (65 %) et la création d’un marché unique (64 %). En revanche, la politique de cohésion régionale (qui permet la réduction des écarts entre les régions de l’UE), n’est appréciée que par 45 % des sondés.

    Les chefs d’entreprise considèrent que bénéfice principal qu’apporte l’UE est l’unité des Européens pour faire face aux grandes puissances mondiales (27 %). Viennent ensuite la paix (26 %), le développement économique (18 %), l’euro (15 %) et la libre circulation des biens et des personnes (10 %).

    Une priorité : la lutte contre le terrorisme

    Quant aux priorités de l’Union européenne pour les mois à venir, pour les chefs d’entreprise la priorité numéro 1 est sans conteste la lutte contre le terrorisme (34 %), suivie par la politique en matière d’immigration (27 %), la convergence des systèmes fiscaux et sociaux (26 %), l’approfondissement du marché intérieur (22 %) et la lutte contre le changement climatique (21 %). En revanche 1 % seulement des sondés, attendent de l’Union la mise en place d’un marché digital européen.

    Des chefs d’entreprise favorables à la taxation des GAFA

    Interrogés sur différentes propositions d’action que pourrait initier l’Union européenne, les chefs d’entreprise se disent majoritairement favorables à une taxation au niveau européen des plateformes en ligne générant des revenus sur le territoire de l’Union européenne (77 %). Même score 77 %) pour progresser vers une Défense européenne commune. 71 % des chefs d’entreprise souhaitent un renforcement des instruments de défense commerciale communautaire et 68 % aimeraient voir converger la fiscalité pesant sur les entreprises. En revanche, seule une moitié des chefs d’entreprise interrogés aimerait se disent favorables à l’instauration d’un salaire minimum européen calculé en f fonction du PIB des Etats. Et ils ne sont que 42 % à souhaiter la mise en place d’une assurance chômage européenne financée par un budget européen.

    Pour en savoir plus télécharger l’enquête Medef/OpinionWay ci-dessous.

    www.mercileurope.com

    2 MB

    Les chefs d’entreprise français sont attachés à l’Europe

    Télécharger